La saga Crysis devient rétrocompatible sur Xbox One

Le Vendredi 19 Octobre 2018

Et si on en profitait pour parler de la fonction en question sur la Xbox One ?

La firme américaine propose chaque semaine à ses clients une fournée de jeux qui ont fait la réputation de la Xbox 360. Cette fois c’est Crysis, Crysis 2 et Crysis 3 qui ont été annoncés par Larry Hryb, directeur de la programmation pour les jeux en réseau Xbox Live via son compte Twitter. L’intérêt étant que si vous ne possédez pas les jeux au préalable, ils sont accessibles via le store de la console. Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser vos copies digitales ou encore vos disques physiques pour y jouer directement.



Mais puisque la rétrocompatibilité est le sujet central de notre article aujourd’hui, profitons-en pour donner à nos lecteurs un retour d’expérience sur cette fonctionnalité de la dernière née venue de Redmond.

1) Dans le cadre des jeux physiques

Paradoxalement, c’est le cas le plus compliqué à traiter. On pourrait penser qu’à partir d’un support matériel, la gestion serait simplissime en insérant le disque dans la machine et en avant Guingamp ! Mais ce n’est pas aussi facile en réalité. Le disque du jeu ne sert qu’à valider la possession du jeu par le joueur. Pour accéder au jeu, il faut télécharger le soft dans son intégralité avec une mise à jour dédiée pour qu’il tourne correctement sur Xbox One. Dans certains cas, la mise à jour peut contenir un upgrade graphique bien utile pour rendre le titre utilisé conforme au standards graphiques de la génération actuelle.



Là où le bât blesse, c’est quand il est question de récupérer les DLC liés aux jeux que vous possédez. Si les DLC existent sur le Microsoft Store de la Xbox One vous n’aurez pas trop de soucis à vous faire. Mais il arrive que certains contenus ne soient pas accessibles et dans ce cas c’est un peu la loterie. Soit vous parvenez à les récupérer sur 360 et il est possible de les transférer (avec un petit degré d’incertitude) soit ils sont inaccessibles et là c’est définitivement impossible. Des petits tracas qui peuvent être étonnants si vous avez été un aficionado du jeu en question et que votre expérience peut donc être altérée par ces petits contretemps.



2) Dans le cadre d’une copie digitale d’un jeu possédé.

Alors cette fois, le parcours du combattant est un peu moins âpre, dans le sens où dans ce cas de figure, votre console est capable de détecter automatiquement les licences qui sont liés à votre compte Xbox Live. Dans ce cas, les jeux en question sont répertoriés dans la section « Prêt pour l’installation » et vos DLC seront présents dans le menu du titre sous la fonction « Gérer le jeu et les extensions ». Simple, rapide et efficace. C’est dans ce genre de situation que l’ADN originel de la console, volontairement tournée vers le jeu dématérialisé se fait encore sentir et ce malgré le changement de philosophie opéré entre son annonce et sa sortie en 2013.




Et si malgré cette annonce bien sympathique pour les néophytes de la licence Crysis, vous voulez vous replonger dans l’univers futuriste de ce pilier des FPS, retrouvez sur gamecash.fr les titres canoniques qui ont fait la réputation de Crytek Studios : Crysis, Crysis 2, ou encore Crysis 3. De quoi vivre à nouveau des aventures nerveuses à souhait !

 

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus