Rendez-vous Rétro - Gears of War.

Le Lundi 08 Février 2021

Aujourd’hui, On sortir nos plus gros flingues et les muscles de la CGU qui vont avec, puisque c’est Gears of War qui est à l’honneur, Marcus et son équipe défouraillent sévère et vous allez voir que ça devient très facilement une habitude. La Galaxie Rétro va trembler !

Gars of War - Une démo technique qui claque. 

Gears of War est sorti en 2006, à une époque où la Xbox 360 commençait doucement à faire parler d’elle et surtout, à un moment où Epic Games voulait clairement imposer un nouveau standard de qualité en matière de moteur technique avec L’Unreal Engine 3 qui s’est évidemment démocratisé dans cette décennie. Marcus est là pour régler les problèmes avec un humour décapant qui fera l’identité de la série à venir. Comme on peut facilement s’en douter, le titre sera un succès et comme prévu Gears of War s’imposera rapidement comme une référence dans le genre TPS. Face à une telle réussite, la suite de la poule aux oeufs d’or est rapidement mise en chantier.

Gears of War 2 - Faire mieux, plus gros et plus fort !

Comme prévu, Gears of War 2 sort le 7 novembre 2008 et remet une bonne claque à tous ceux qui pouvaient penser que Marcus Fenix et son escouade avaient réglé le problème des Locustes, mais évidemment, il n’en était rien. Malgré la débauche de moyens mis en ouvre, la Reine des Locustes rit un bon coup et les humains vont vite se rendre compte que seules quelques égratignures ont atteint leurs ennemis mortels. La guerre est donc loin d’être finie… Et le pire, c’est que rien ne sera terminé à la fin du jeu, du moins, pour les humains et les Locustes. 

Gears of War 3 - Schéma classique parmi les classiques. 

Quand deux camps ennemis se tapent dessus tellement fort que le vainqueur est difficile à définir, mais que des scénaristes veulent and même qu’une licence continue, quelle est la meilleure chose à faire ? Leur trouver un ennemi commun bien sûr ! C’est tout le sel de Gears of War 3, sorti en 2011, qui pour le coup sonne la pente descendante de la Xbox 360, en lui offrant un écrin de choix pour un dernier épisode canonique (nous prendrons le temps de parler des épisodes autres dans une future chronique) avec une réussite toujours aussi insolente pour la saga. 

 

Gears of War 4 - Changement de garde pour le meilleur ?

Exit Epic Games, bonjour à The Coalition, anciennement Microsoft Games Vancouver, pour la sortie de Gears of War 4 en 2016 en Occident et 2017 au Japon. L’arrivée sur Xbox One coïncide avec un bond graphique cela va sans dire, mais aussi une certaine inflexion dans la série. On n’incarne plus Marcus Fenix et ce même s’il apparaît dans le jeu, comme si un passage de flambeau s’opérait symboliquement. Alors bien sûr on ne va pas trop vous en dire plus si vous voulez découvrir le jeu par vous même et on vous signale, avant de vous quitter, que The Coalition a remasterisé avec brio le premier jeu de la série, pour ceux que ça intriguerait. 

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! Evidemment, nous prendrons le temps de détailler les autres jeux de la franchise, ne vous inquiétez pas ! En attendant, restez connectés pour suivre la suite de nos aventures !

 

Matthieu Meignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus