Rendez-vous Rétro - Halo

Le Vendredi 18 Juin 2021

Ce qui est intéressant quand on se balade dans la Galaxie Rétro, c’est que si on peut parfois déterrer des petites oubliées de notre médium, il arrive aussi que l’on s’attarde sur des licences très connues qui raviront les connaisseurs. Aujourd’hui, on suit le Master Chief avec un premier tour d’horizon de la licence Halo.

Halo: Combat Evolved - Le pavé dans la mare. 

C’est en tout début de millénaire, en 2001 exactement, que John-117 fait parler ses armes et le Warthog pour la première fois. C’est le studio Bungie qui fait ici l’étalage de tout son talent pour retranscrire au mieux le combat entre les Humains et les Covenants. Si son scénario est prenant, c’est surtout le fait d’avoir réussi à amener le genre du FPS à un autre niveau sur console qui fera de lui une référence instantanée. Il ne s’agit plus de jouer en première personne sur les machines de salon, mais surtout de le faire avec rapidité, fluidité et engagement. Si d’autres jeux avaient déjà ouvert la voie, Halo participe à la démocratisation du genre, manette en main. Il est à noter également que le jeu aura droit à une remasterisation en 2011, très réussie elle aussi.

Halo 2 - Une suite très attendue.

Il n’aura fallu que 3 ans aux studio Bungie pour amener sur nos étagères Halo 2. En 2004, les combats ont repris, mais avec plusieurs intérêts pour les joueurs. Le premier d’entre eux est l’arrivée du multijoueur qui a fait de Halo 2 le jeu le plus vendu de la toute première Xbox et qui a également propulsé le Xbox Live sur orbite. Par ce biais, le multijoueur en ligne s’est démocratisé. Le fait d’incarner deux personnages différents pendant le mode Histoire a aussi fait la renommée du titre, bien que la fin du jeu ait été vertement critiquée. Une réussite quasi-totale qui ne pouvait qu’engendrer d’autres jeux.

Halo 3 - Le spectre de la trilogie parfaite. 

Réglés comme une horloge, Bungie sort Halo 3 en 2007 après une annonce du jeu à l’E3 précédent qui avait fait grand bruit, Bill Gates est allé jusqu’à dire, en 2006, que le jeu sortirait au moment de la mise en marché de la PlayStation 3 pour contrer Sony. Les développeurs du jeu démentiront puis l’intéressé se rétractera pour laisser Bungie Studios maître de son destin. Si le principe de base reste le même, la réalisation était de haute tenue, ce qui constituait une excellente vitrine technique pour la Xbox 360 qui était encore au début de son cycle de vie.  

Halo 4 - Changement de garde.

C’est en 2012 que Halo 4 parvient jusqu’aux joueurs. La première constatation qui frappe d’entrée, en dehors d’un travail technique impressionnant alors que la Xbox One s’apprête à remplacer la Xbox 360 vieillissante, c’est que la patte artistique de 343 Industries est bien présente. Alors que John-117 est présumé mort par les Humains, une force inconnu scanne la moitié de vaisseau qui contient notre Spartan préféré. Cortana, consciente du danger, décide de réveiller le Major qui attendait son heure dans son tube cryogénique. On peut aisément considérer ce titre comme une relance de la franchise et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est réussi. 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, mais rassurez-vous, nous traiterons des autres jeux Halo dans un prochain Rendez-vous Rétro. En attendant, restez connectés pour suivre la suite de nos aventures !

@MatthieuMeignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte