Rendez-vous Rétro : la série Castlevania

Le Jeudi 09 Mai 2019

Nous inaugurons aujourd’hui une nouvelle rubrique avec une série iconique du jeu vidéo qui va fêter dignement son anniversaire à travers une compilation publiée par Konami dans quelques jours. Castlevania est une série qui est parvenue à traverser les décennies avec une certaine réussite. Nous allons nous attarder sur les origines de la série avec les premiers jeux qui sont sortis et que ont fait de la quête de la famille Belmont une histoire culte pour chacun d’entre vous. 

 

Castlevania-retrogaming

Castlevania : Le début de la légende

Dès sa parution sur NES en 1986 (1988 en Europe), Castevania s’impose comme un pilier du jeu de plateforme mâtiné d’action. En 1691, Simon Belmont apprend que Dracula est ressuscité. Armé de son légendaire fouet Vampire Killer, il compte bien régler le problème. Le jeu est d’abord sorti sur Famicom Disk System avant d’être adapté au format cartouche pour s’exporter hors des frontières nippones. Il est indéniable que la saga Castlevania prenait un envol plus que correct alors que les années 80 battaient leur plein. La NES possédait déjà ses joyaux, mais Simon Belmont est parvenu à s’imposer grâce au challenge qu’imposait ce premier opus. Et la suite des événements n’allait pas inverser cette tendance.

Castlevania II: Simon’s Quest : Le jeu de la confirmation.

Quelques années après ce bon premier opus, Castlevania II: Simon’s Quest est sorti de nouveau sur NES en 1987 au Japon et en 1990 en Europe. La plus grosse nouveauté de ce jeu est l’introduction de mécaniques de RPG et de recherche d’items. Simon Belmont est atteint d’une malédiction mortelle que Dracula lui a infligée. Il doit donc retrouver les fragments de Dracula afin de le faire revenir à la vie pour ensuite le tuer à nouveau et sauver sa peau. Si le pitch semble simpliste aujourd’hui, la durée de vie du jeu était conséquente pour l’époque. Rien que pour cette raison, ce soft vaut le détour.

castlevania3-dracula-curse

Castlevania III: Dracula’s Curse : Le pic de difficulté.

Considéré par beaucoup de joueurs comme l’un des tous meilleurs jeux de la franchise, principalement parce que c’est le dernier jeu sorti sur NES en en 1989 au Japon et en… 1992 en Europe ! Castlevania III: Dracula’s Curse est chronologiquement l’un des premiers jeux de la franchise et vous permet d’incarner Trevor Belmont qui doit évidemment manier Vampire Killer pour parvenir à ses fins. La difficulté des boss et la précision des sauts sont clairement dans l’ADN de ce jeu et c’est probablement ce qui fait de lui l’un des piliers de la saga dont nous parlons avec sympathie aujourd’hui. 

Super Castlevania IV : L’explosion sur Super Nintendo

Même si Super Castlevania IV est en réalité un remake du premier Castlevania, il a en quelque sorte redéfini l’aura de la saga notamment en permettant à Simon Belmont de manier son fouet dans 8 directions et la Super Nintendo tenait déjà un de ses grands jeux. Notez qu’il est sorti en 1991 au Japon et en 1992 en Europe alors que la cohabitation de la NES et de la SNES n’étant pas rare à ce moment-là. L’aura de Nintendo dans l’esprit des joueurs ne venant pas de nulle part, il est certain que la chasse aux vampires n’était pas prête à se sacrifier avec de l’eau bénite !

Nous sommes bien conscients que bien d’autres jeux auraient pu être abordés, mais qui sait, cela arrivera peut-être dans un prochain Rendez-vous Rétro ! Restez à l’affût…

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus