Rendez-vous Rétro - Need for Speed (Partie 1)

Le Jeudi 16 Septembre 2021

La licence Need for Speed fonce tranquillement vers ses 30 ans d’existence, ce qui paraît assez colossal quand on sait à quel point elle fait partie de l’inconscient collectif des joueurs. Mais une fois n’est pas coutume, on ne va pas repartir du début de la légende de cette saga de la course automobile vidéoludique. Cette semaine on s’intéresse à l’âge d’or de la licence, rien de moins !

Need for Speed Underground - Une licence qui s’assombrit, avec le fun en plus !

C’est en 2003 que Need for Speed Underground arrive sur nos consoles avec la volonté affichée de trancher avec les jeux précédents. L’arrivée d’un véritable mode Histoire, les courses de nuit et surtout l’accent mis sur le tuning et les voitures exotiques font de ce jeu une référence pour tous les amateurs de courses de type arcade. Même si quelques controverses sont apparues dans la même période par rapport à l’illégalité de la conduite présentée dans le jeu, un message de prévention plus tard et quelques ajustements en communication qui faisaient le travail, seul le succès du jeu est resté dans les mémoires.

 

Need for Speed Underground 2 - Une suite maîtrisée. 

Seulement un an plus tard, Need for Speed Underground 2 déboule et c’est clairement la suite quasiment directe du jeu précédent. Cette fois-ci, le pilote que vous incarnez arrive en grande pompe à Bayview alors que vos exploits sont reconnus dans le monde de la course clandestine. Mais évidemment tout ne va pas se passer comme prévu et il faudra passer par la case hôpital pour finalement tenter de régler ses problèmes. Des courses de rue dans une ville plus grande, des courses variées et du tuning bien plus costaud et mieux pensé, la recette fonctionne toujours aussi bien. 

 

Need for Speed: Most Wanted (2005) - Le jour est de retour à Rockport !

Le rythme est toujours le même, comme une horloge suisse, puisque c’est 2005 que Need for Speed: Most Wanted change une nouvelle fois légèrement la formule qui s’avérera gagnante. C’est la ville de Rockport qui vous accueille vous et votre voiture réputée puissante. Après l’avoir perdue contre le n°15 de la Liste Noire, il vous faut la récupérer, avec votre réputation. Que ce soit le décor automnal, le tracé de la ville et les décors destructibles ont fait de ce titre un bon coup d’air frais pour un jeu légendaire. Mention spéciale à la version Xbox 360 qui a fait entre la saga NFS dans la HD et qui a eu un très beau succès critique et commercial. 

Need for Speed Carbon - La fin d’une époque.

On termine notre tour d’horizon de cette période de la licence avec Need for Speed Carbon qui a vrombi en 2006. Alors que son prédécesseur nous faisait vivre des aventures de jour à Rockport, dites bonjour à Palmont City ! Des courses de nuit, du drift, des canyons et un système de clans qui est très bien pensé. Les courses en équipes avec des spécialisations pour les IA qui vous accompagnent sont intéressantes et sans aller jusqu’au tout révolutionner, l’histoire, bien qu’un peu courte, fait son office et maintient l’intérêt du joueur. Si NFS Carbon n’a pas l’aura d’un Most Wanted, il reste un bon jeu à découvrir. 

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui. On va bien évidemment revenir sur les jeux de la série un peu plus tard car tout n’a pas été dit, loin de là. Restez connectés pour suivre la suite de nos aventures !

 

@MatthieuMeignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte