Rendez-vous Rétro - Resident Evil (Partie 1)

Le Mercredi 28 Octobre 2020

Dans la Galaxie Rétro, certains arrêts sont plus cultes que d’autres. Aujourd’hui, on va s’intéresser à une série de jeux qui a démocratisé le jeu d’horreur sur console pour le grand public. Vous aimez frissonner ? C’est parti pour Resident Evil.

 

Resident Evil - Un début chaotique et génial !

C’est en 1996 que Resident Evil arrive dans les foyers et terrifie les joueurs. L’histoire emprunte aux classiques du film d’horreur et évidemment, rien ne se passe comme prévu à Racoon City. Aller Wesker et son équipe décident d’enquêter sur ce qui s’est produit et l’ambiance lourde de Shinji Miami fait merveille. Ce jeu est réputé pour sa difficulté plutôt bien dosée (différente selon votre choix de personnage au départ) et le fait d’être souvent seul face aux événements avec peu d’équipements et de munitions, participe au fait que vous êtes sous tension en permanence. On vous signale aussi le remake sur GameCube qui est très réussi. Il est également important de vous indiquer qu’une version Sega Saturn a existé pour concurrencer la PlayStation. Mais vous vous doutez bien que Sony a raflé la mise. 

 

Resident Evil 2 - On fait mieux avec autant de moyens ?

Deux ans après le succès du premier volet, Resident Evil 2 apparaît d’abord sur PlayStation et par la suite sur d’autres consoles de l’époque comme la Dreamcast, la Nintendo 64 etc. Alors, pour éviter de vous perdre, on ne va pas trop s’attarder sur les introductions et le scénario, mais plutôt vous dire que le développement de RE2 a commencé extrêmement tôt, quelques mois seulement après la fin de la conception du premier opus. Une première version très avancée a été abandonnée en cours de route, pour diverses raisons, principalement artistiques. Malgré tout, le résultat est excellent et personne ne s’est plaint du jeu final. Même si évidemment, on aurait préféré vivre l’aventure Resident Evil 1.5 rien que pour le sport. 

 

Resident Evil 3: Nemesis - Le grand clap de fin d’une génération. 

 

Le rythme effréné des sorties de la série commence à se faire sentir et le développement de cet opus en aurait été impacté. Jusqu’aux derniers mois de développement, la question d’en faire un épisode non canonique semble s’être posée. Resident Evil 3: Nemesis sort finalement en 2000 en Europe. Le combat de Jill Valentine face à Nemesis a enfin pu commencer. La recette du gameplay reste la même que dans les épisodes précédents, avec quelques nouveautés pour marquer une évolution. Malgré tout, il faut reconnaître que la lourdeur des personnages commence à devenir un problème, même si cela fait partie non seulement du jeu, mais aussi de l’identité de la série. Bien sûr, ce n’est pas rédhibitoire, mais si vous voulez vous essayer à ce titre vous voilà prévenus. On peut également noter le concept de décision en pleine action qui vaut le détour en termes de profondeur scénaristique. 

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, soyez certains que nous reviendrons sur les autres épisodes de la saga. En attendant, restez connectés pour ne rien rater de nos prochaines aventures dans la Galaxie Rétro !

 

@MatthieuMeignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus