Rendez-vous rétro : Sonic

Le Jeudi 23 Janvier 2020

Pour ce nouveau voyage dans la Galaxie Rétro, on s’intéresse aujourd'hui au personnage emblématique de Sega, le très rapide et surtout très cool Sonic The Hedgehog. Mine de rien, il nous accompagne depuis pas mal d’années. Il est donc temps de se pencher sur son histoire, d'autant que Sonic, le film, sort en salles le 12 février 2020.

 

Sonic the Hedgehog : La révélation  

C’est en 1991 que Sonic the Hedgehog déboule dans les foyers avec un jeu de plateforme rapide, nerveux et qui pose les bases de l’univers du hérisson bleu. Même si notre héros est déjà apparu un peu plus tôt en arcade avec Rad Mobile en tant que décoration de rétroviseur, il a droit à un jeu bien fichu et à un level-design plutôt bien pensé. Et si certaines longueurs peuvent se faire sentir, en particulier à cause du découpage des niveaux en 3 zones, on peut facilement excuser cette petite erreur de jeunesse. Le succès sera évidemment au rendez-vous et Sonic s’impose d’emblée comme la mascotte de Sega.

Sonic 2 : La suite attendue qui tient ses promesses.  

Avec une sortie mondiale en novembre 1992, Sonic the Hedgehog 2 était attendu au tournant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce soft n’a pas déçu. Une pléthore de niveaux à parcourir, des musiques plus marquantes que son prédécesseur et l’arrivée de Tails pour accompagner Sonic dans ses aventures. On peut également signaler l’arrivée des stages bonus en fausse 3D, bref c’était du lourd et les Emeraudes du Chaos n’avaient qu’à bien se tenir. On peut considérer ce jeu comme le lancement de la fusée Sonic sur Mégadrive avec une réussite insolente qui confortera Sega dans l’idée que leur mascotte est là pour longtemps. 

Sonic 2

Sonic 3 : Toujours plus fort… Mais coupé en deux.  

Sonic The Hedgehog 3 sort en février 1994 et une nouvelle fois, les équipes de développement ont eu pour mandat de faire des niveaux plus fournis. Cependant, pour des raisons de temps de développement ou des considérations commerciales (les avis divergent à ce sujet) les joueurs n’ont eu le droit qu’à la moitié du jeu et la patience a été de mise pour finalement mettre à mal les plans diaboliques du Docteur Robotnik (Eggman) dans le jeu suivant de la licence. Si on peut saluer l’évolution technique fournie par ce jeu, on peut aussi souligner que la volonté d’enrichir les décors pouvait parfois mener à la surenchère visuelle. Mais comme des petites scènes liaient les niveaux entre eux et que Knuckles était enfin de la partie, la réussite fut au rendez-vous. 

Sonic & Knuckles : la fin de Sonic 3 et de la période faste ? 

Sorti fin 1994, Sonic & Knuckles se voulait la suite de Sonic 3 en faisant en sorte que les joueurs puissent mettre à mal les plans d'Eggman, l’ennemi juré de Sonic et que les émeraudes retrouvent leur place. Axé sur des décors plus «?naturels?» tout en mêlant les niveaux technologiques, ce jeu se fait remarquer par la qualité des graphismes qui semblent légèrement rehaussés par rapport à son prédécesseur. Un adaptateur dont le système baptisé lock-on technology agit comme un pack d'extension, permettait lorsque les jeux Sonic the Hedgehog 2 et Sonic the Hedgehog 3 y étaient emboités, de débloquer Knuckles en tant que personnage jouable et de créer des jeux combinés, comme Sonic 3 & Knuckles.  On sait aujourd’hui que Michael Jackson a participé à l’élaboration musicale de Sonic 3 & Knuckles même s’il n’a pas voulu apparaître dans les crédits des jeux.  

Sonic & Knuckles

Aujourd’hui, si vous voulez avoir tous ces morceaux d’histoire vidéoludique réunis au même endroit, on ne peut que vous conseiller Sonic Mega Collection Plus .
Mais rien ne vaut les bonnes cartouches originales évidemment !     

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. OK En savoir plus