Rendez-vous Rétro : Spécial Michel Ancel

Le Jeudi 22 Avril 2021

Michel Ancel était un développeur de jeu vidéo français que beaucoup d’entre vous connaissent à travers ses réalisations. L’imparfait est utilisé car Monsieur Ancel a annoncé la fin de sa carrière dans le monde du jeu vidéo l’an dernier, pour se consacrer à d’autres projets, notamment pour mettre sur pied un sanctuaire pour animaux. Donc aujourd’hui, on se balade dans la Galaxie Rétro pour regarder sa belle carrière en détail. C’est parti !

Petite précision, un Rendez-vous Rétro s’intéresse déjà à Rayman, donc on va se pencher sur les jeux plus récents du créateur français.

 

Beyond Good and Evil - Le jeu le plus politique d’Ubisoft ?

Beyond Good and Evil sort en 2003 et il surprend pour plusieurs raisons. Malgré son côté cartoon, le propos qu’il développe est très teinté par les événements tragiques du 11 septembre 2001. Jade, la photojournaliste que l’on incarne dans ce monde fictif, semble être beaucoup plus critique face à ce qui se passe dans son monde par rapport au reste de la population. La galerie de personnage qui l’entoure ainsi que les décors qu’elle traverse sont magnifiques grâce au moteur du jeu, le Jade Engine. La variété des gameplay possibles est également un point fort du jeu qui, si vous ne le connaissez pas, mérite tout votre attention. C’est une pépite bien trop méconnue de nos jours.

 

King Kong - Un jeu fait par un fan !

C’est en 2005 que King Kong (Peter Jackson's King Kong The Official Game of the Movie) sort sur toutes les consoles du moment. Bien évidemment, il reprend la trame du film de Peter Jackson. Michel Ancel est fan du travail du cinéaste et il l’aurait fait savoir à l’intéressé qui aurait accepté par la suite son travail d’adaptation. Ce qui est important dans ce jeu, c’est que, manette en mains, on alterne entre des phases en contrôlant King Kong ou Jack et rien que pour cela, c’est une réussite, bien que l’aspect technique soit très réussi également. Une autre perle à redécouvrir décidément !

 

 

Rayman Origins - Revenir aux bases. 

 Après ces deux précédents jeux réussis, mais dont la réussite commerciale a été un tout petit peu  plus confidentielle, un retour à son personnage fétiche est arrivé. Si les Lapins Crétins sont passés par là entre temps, c’est en 2011 que Rayman Origins apparaît, pour le plus grand plaisir des fans de la première heure. Scénario loufoque, gameplay 2D bourré d’idées pour des niveaux aussi complexes qu’intéressants. S’il avait été pensé pour arriver sous forme d’épisodes téléchargeables, l’idée sera abandonnée pour un jeu complet qui, sur la longueur, connaîtra le succès. Au point qu’une suite ne tardera pas à arriver.

 

 

Rayman Legends - Le dernier tour de piste ?

 Avec ce que l’on sait aujourd’hui de la carrière de Michel Ancel, Rayman Legends sonne comme le dernier bijou auquel il a participé. Sorti en 2013, le jeu pousse le délire de son prédécesseur encore plus loin avec les niveaux musicaux notamment, mais aussi avec des mondes fous à explorer. A la base, il était prévu que le titre sorte exclusivement sur Wii U à son lancement pour soutenir la nouvelle console de Nintendo. Mais rapidement, devant l’échec de la machine, les sorties sur d’autres supports sont devenues nécessaires. Ce qui n’enleva absolument rien à la créativité dont le jeu fait preuve et il est très facile de dire que c’est un classique à posséder dans sa collection encore aujourd’hui.

 

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, restez connectés pour vivre la suite de nos aventures, loufoques ou non !

 

Matthieu Meignan

Vos commentaires

Vous devez être inscrit pour poster votre avis.

Je m'inscris Je me connecte